Wood Wide Web : L’intelligence des plantes en question

En 2019, l’expression « Wood Wide Web » est née d’un échange entre l’ingénieur forestier Peter Wohlleben, auteur du best-seller « La vie secrète des arbres » et le professeur d’écologie Suzanne Simard à propos de la mycorhization ou de la symbiose entre les arbres et les champignons.

Akousmaflore,

Scenoscome et Bénédicte Sturbois

Autour d’un ver,

Sophie Accaoui, Augustin Mantelet

Brunch littérraire autour de l’intelligence des plantes,

Cie Minuit Zéro Une

Décoloniser les plantes,

Théâtre de l’Arlequin

Décontamination,

Appoline Grievelet, Joelle Dupont

Dieu, Darwin, Marcel et moi,

Sophia Accaoui, Laurent Lévi et Augustin Mantelet

École Buissonière,

Julia Dantonnet, Laurent Azuelos

Filigranes,

Capucine Vvandebrouk, Éric Badel et Élodie Texier-Boutle

G5-Interespèce,

Rocio Berenguer, Cie PULSO

Interstice-vert,

François Tartinville, Sylvie Baudino

La résistance des plantes,

Annabell Guerrero, Boris Fumanal

La Rose de Jéricho,

Aurélia Zahedi, Marie Rue

Land Art,

Emmanuelle Briat et Damien Deville

Le mystère des plantes célestes,

Yann Toma, Fabio Acero, Adien Picquenot

Le syndrome de Magnis,

Lise Le Jolif, Arnaud Fache

Les résitantes,

Anne Damesin et Sébastien Bonthoux

Phonofolium,

Scenocosme

Plantoculus,

Catherine Nyeki, Marc Denjean et Nika Abdollahi

Quelles plantes choisir pour enseigner l’éthique à l’intelligence artificielle ?

Suzanne Husky, collectif APRIORI

Th.oT,

Diane Trouillet

World Wide Web vs World Wide

 

 

Le Collectif