La Culture du risque

La culture du risque, c’est en première intention la gestion des risques naturels (tempêtes, tsunamis,  incendies, crues centennales et autres catastrophes) sous toutes ses formes : prévention, information, prise  en charge, restitution, rédemption… mais c’est aussi et surtout un des marqueurs sociaux les plus pointus de nos écosystèmes, qu’ils soient économiques ou écologiques. Or, selon les cultures locales, les  chapelles ou les segments sociaux concernés, l’expression du risque revêt des formes totalement  différentes, allant du déni ou de l’absence totale de sa prise en compte, à son utilisation outrancière dans des territoires où elle n’est pas attendue.

Animal,

Rocio Berenguer, Georges Chapouthier, Frédéric Bechet, Benoît Favre et Dalila Bovet

 

Antébiotique,

Collectif Barecare, Barbara Fulneau, Kirkis Rrose, artistes, Asmaa Tazi

Corrosion,

Anna Mano et Dalien Féron

Délignée,

Axel Brun et Jérôme Mathé

L’esquisse du temps,

Barbara Noiret, Rolande Favret-Beurthey

Le paradoxe des jumeaux,

Elisabeth Bouchaud, Jean-Louis Bauer, Bernadette Le Saché, Sabine Haudepin, Karim Kadjar

Le risque de l’exil,

Souleymane Sanogo

Lectures,

Compagne Minuit 01, Didier Lesour

Main d’œuvre,

Jonathan Sitthiphonh et Benoît Bayle

Minuterie,

Mathieur Parola

Oméga,

Mélanie Pavy et David Elbaz

Ondes,

Florent Colautti et Dominique Richard

Portraits de Jeunesse(s),

Cinessonne

Regard sur la “culture du risque”,

Musée Français de la Photographie

Spectre de l’étalement urbain,

Anais Tondeur, Germain Meulemans et Caroline Petit

Terre inquiète,

Anabell Guerrero, Emmanuel Bourguignon

The MOM Signal,

Joachim Monvoisin, Denis Roume

Trac,

Guillaume Mitonneau, Catherine Dolto

Un coup de gènes jamais n’abolira le hasard,

Iglika Christova, Paula Fontanilla

Uncertain Ground,

Anna Iris Lüneman, Joëlle Dupont

Le Collectif