Résidences départementales

Chaque année le Collectif – avec l’aide de la DRAC IDF et du Conseil départemental – accompagne une compagnie chorégraphique en Résidence Départementale.

Ce soutien permet à celle-ci une forte implantation sur le territoire de l’Essonne, se traduisant par une aide à la création qui lui ouvre des portes pour mener des temps de travail en résidence, des actions culturelles, des ateliers, des formations ainsi que de multiples diffusions.

 

 

Résidence en cours

Le principe d’incertitude

 

Depuis 2011, au sein de leur compagnie Le principe d’incertitude (LPDi), Liz Santoro et Pierre Godard collaborent étroitement à la fabrication de machines chorégraphiques qui tentent de déjouer les habitudes de notre attention. La singularité de leurs parcours respectifs les a amenés à élaborer des systèmes d’écriture centrés sur le mouvement et le texte et qui, en révélant des processus sous-jacents – mécanismes de pouvoir et de séduction, organisation de l’espace social, modes opératoires du système nerveux – proposent au spectateur l’expérience d’une interaction perceptive où regarder devient une action qui provoque une réaction. Leur travail a été présenté en France, en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Ils ont créé diverses pièces de groupe, We Do Our Best (2012), Relative Collider (2014), For Claude Shannon (2016), Maps (2017), Noisy Channels (2018, 2019), Stereo (2019) ainsi que des pièces in situ comme Watch It (2012), Quarte (2014), FCS Redux (2017, 2018), Mass over Volume (2017) et Learning (2018). Watch It a reçu un Bessie Award en 2013 dans la catégorie “Outstanding Production for a work at the forefront of contemporary dance”.

Sur la saison 2022-2023, la compagnie s’installera sur le territoire, pour continuer son travail de création. Au programme : actions culturelles en école, collège et en Institut Médico-Educatif, résidence chez nos partenaires et présentation de leur spectacle pendant la 6ème biennale La Science de l’Art 2022.

 

Les résidences précédentes

Le Collectif