L’expression « Wood Wide Web » est née d’un
échange entre l’ingénieur forestier Peter Wohlleben,
auteur du best-seller « La vie secrète des arbres » et le
professeur d’écologie Suzanne Simard à propos de la
mycorhization ou de la symbiose entre les arbres et les
champignons.

36 partenaires

20 artistes

19 scientifiques

24 projets