Original

L’originalité du festival réside tant dans les rencontres et les créations transdisciplinaires qu’elle produit, que dans ses lieux de diffusion non dédiés (crèches, hôpitaux, églises, halls de gare…) suscitant la rencontre avec les publics.

Collaboratif

De la mise en relation entre les artistes et les scientifiques à la multiplicité des structures culturelles (médiathèques, collectivités, MJC, musées, cinémas…) le festival maille l’ensemble du territoire.

Accessible

Chacune des œuvres du festival est accompagnée d’actions de médiation (ateliers, rencontres, débats, conférence…) adaptées en fonction du public visé, pour une meilleure compréhension du projet.

Contexte

Territoire d’implantation de nombreuses universités et centre de recherche, l’Essonne concentre plus de 10% de la recherche française. Par ailleurs, l’urbanisation du territoire essonnien est inégale : le sud, contrairement au nord, est extrêmement rural. Aussi, le Collectif pour la culture en Essonne souhaitait créer un projet collaboratif et innovant, prenant en compte la réalité du territoire, mais également les problématiques territoriales avec notamment l’isolement de certains acteurs culturels. C’est donc tout naturellement que le Collectif a créé en 2001 «La Science de l’art», un festival (Art&Science), gratuit et ouvert à tous. Un événement qui s’inscrit dans une dynamique locale et participative tout en mettant en valeur la forte identité scientifique du département. Il contribue donc au développement culturel du territoire et favorise le débat sur la Culture, l’Art et la Science. Ses actions sont principalement destinées au public «éloigné» essonnien et au public scolaire.

Les Objectifs

Favoriser les collaborations interdisciplinaires autour des grands enjeux contemporains

Impliquer de manière participative les structures locales les plus diversifiées dans un projet commun

Faire découvrir la science et la création contemporaine sous un nouvel angle

Le Fonctionnement

Les Partenaires

Les partenaires essonniens

Les partenaires parisiens

pour les actions culturelles